Des monstres-cancer de toutes sortes

Quand Nathalie a subi en 2007 -pour la première fois- le traitement du cancer du sein, elle a réalisé une construction avec des blocs de lego qu’elle a dénommé “monstre-cancer” pour que son fils de 2 ans puisse appréhender la lutte qu’elle menait chaque jour pendant la longue période de la chimiothérapie. L’idée a été intégrée dans la partie trousse à trucs du livre “Grand Arbre est malade“.

Début 2016 une nouvelle lutte contre le cancer s’annonce. Cette fois, il ne s’agit pas de Nathalie , mais de son père. Pas de cancer du sein, mais un cancer du colon.bouwen met playmais

Encore une fois, l’opération est suivie d’une longe période de chimiothérapie et le monstre-cancer a été ressucité. Pas de blocs de lego cette fois-ci, mais des flocons de playmais. Des éléments à utilisation simplissime: il suffit de les mouiller et ils collent entre eux. Ils se dissocient tout aussi facilement. En plus leurs couleurs et leurs matières premières biodégradables donnent beaucoup de possibilités pour ce projet.

Trois monstres ont été réalisés. Nathalie en a construit un pour être démoli à domicile du malade (sur la photo on voit que le bras gauche est déjà entamé). Mais le petit-fils et la petite-fille ont également créé leur monstre-cancer pour visualiser ce qui se passe dans le corps de grand-père.

Chacun exprime sa créativité et fabrique un monstre différent:

Le principe reste le même. Le nombre d’unités total représente la durée entière de la chimiothérapie (il est bien de prévoir l’option d’ajouter des éléments en cas de prolongement de la thérapie). On utilise une couleur différente pour chaque fase de la chimiothérapie. Nous avons dû utliliser à chaque fois 14 flocons. Cela nous permet de savoir exactement quand grand-père doit rentrer à l’hôpital.

Le fils était réticent à l’idée de démolir aussitôt sa construction …jusqu’à ce qu’il vît comme c’était amusant. Quelle matière magique! Le flocon se dissout entièrment dans l’eau! A l’eau froide ça prend un peu de temps, mais verse de l’eau chaude dessus et le flocon se dissout à vue d’oeil.

DSC02927Autre méthode: le feu. Fixez le flocon démoli sur un bâtonnet en métal à manche en bois ou utlisez une aiguille et un bouchon et tenez le flocon dans la flamme d’une bougie. Beau spectacle!
IMG_1193

Il s’est avéré que le monstre-cancer convient à tout age et permet d’ajouter une touche amusante au traitement penible. Les enfants utilisent alternativement les 2 méthodes; le rituel journalier de grand-père se limite au feu.

Cet article a été publié dans Actus, Grand Arbre est malade, Trucs et activités avec les mots-clefs .

REACTIONS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *