Longue vie et vie courte

Une pédagogue d’un service d’oncologie pédiatrique m’envoie un mail bien triste mais qui à la fois est source d’inspiration. En voici un extrait :

« J’accompagne ces jours-ci une fillette de huit ans qui souffre d’un neuroblastôme. Elle a une petite sœur de cinq et un petit frère de six. Grand Arbre est malade et Adieu Grand Arbre me donnent l’occasion d’aborder avec elle le fait qu’elle n’est pas guérie et qu’elle va mourir. En prenant comme point de départ son interrogation pourquoi elle ne pourra pas vieillir, nous avons examiné les cernes annuels de différents arbres. Ce fût l’amorce de nos conversations concernant sa vie si courte. »

Cernes annuels

Kids-and-Stump-600x398Les cernes annuels ou anneaux de croissance nous dévoilent la vie de l’arbre. Un arbre qui reçoit suffisamment d’eau et de nourriture grandira et son tronc grossira. Chaque année s’ajoute une couche formant un nouvel anneau visible dans la coupe de l’arbre. Ces anneaux s’appellent des cernes.

Pour découvrir ces cernes il faut attendre que l’arbre soit abattu. En comptant le nombre de cernes on connaît l’âge de l’arbre. Chaque cerne représente une année de vie de l’arbre.

La forme du cerne nous dit si l’arbre a connu une année difficile ou une bonne année.

À partir des cernes annuels tu peux donc raconter l’histoire d’une vie : l’histoire d’un arbre, mais aussi ta propre histoire (combien de cernes annuels aurais-tu si tu étais un arbre?) ou l’histoire d’une personne très malade qui n’aurait plus longtemps à vivre.

Les cernes annuels offrent ainsi une belle occasion de faire le lien entre le récit de Grand Arbre et la vie où il y a des arbres / des personnes avec de très / peu nombreux cernes annuels / années de vie.

Ta propre histoire

En bricolant un objet en rapport avec les cernes annuels, tu feras une trace, un souvenir aussi d’une conversation sortant de l’ordinaire.

Jaarringen tekenenTu peux regarder de plus près les cernes des troncs d’arbres abattus que tu découvres sur ton chemin, ou te servir d’une coupe (de branche) d’un arbre, ou étudier des photos de cernes que tu trouves sur internet. Te voilà parti pour faire ton dessin : imagine-toi que tu es un arbre (ou que la personne que tu veux représenter en est un). Comment seraient les cernes annuels ? Ainsi tu peux essayer de représenter des évènements particuliers en dessinant certains cernes annuels d’un trait plus épais, mince, ondulé ou accidenté.

treerings artworkQuand tu as fini ton dessin, tu peux le découper pour en faire un pendentif rond, qu’on pourrait plastifier. Ou en faire une composition avec d’autres coupes à cernes (histoires de vie).

Des évènements importants peuvent également être insérés entre les (lignes des) cernes à l’aide de textes ou d’images.drawingsongrowthrings

Les plus jeunes auront besoin d’aide pour dessiner le nombre voulu de cercles toujours plus grands. Ils pourront par après mettre chaque anneau dans une couleur qui exprime comment chaque année a été ressentie. Si dessiner soi-même n’est pas faisable, une copie en noir et blanc d’une coupe d’arbre pourra très bien servir de base.tree-slice

Cet article a été publié dans Actus, Adieu Grand Arbre, Grand Arbre est malade, Trucs et activités avec les mots-clefs , , , .

REACTIONS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *